Zara accusé de plagiat par des designers indépendants

Pour les accros du web, vous l’avez peut-être entendu il y a quelques jours: Zara est accusé de plagiat. La firme espagnole (Inditex), qui possède les marques de Pull & Bear, Stradivarius, Bershka et Massimo Dutti, a été accusée d’avoir copié le travail d’une créatrice indépendante: Tuesday Bassen. Designer, elle l’a démontré sur Instagram et Twitter et c’est indéniable. Quelques temps après, d’autres artistes, aussi victimes de copie par l’entreprise, ont rejoint sa cause. Comment Zara, une chaîne multinationale, a-t-elle eu le besoin d’aller aussi loin dans la copie de créations de petits artistes?

enamel-pin-designs-aiga-tuesday-bassen-1024x1024

Tuesday Bassen au centre du mouvementtuesday bassen copy zara

Tuesday est une jeune illustratrice de 27 ans, vivant à Los Angeles. Elle a collaboré avec de nombreuses marques comme Nike, Urban Outfitter, The New Yorker ou encore Adidas. Elle crée notamment des petits pins & patchs pour customiser ses vêtements. C’est à partir de ces dernier que les designers d’Inditex n’ont pas hésité à piocher ses idées! Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’on s’inspire de son travail sans sa permission mais cette fois elle a osé lever la voix et elle n’est pas restée seule!

La Twittosphère s’engage

Tout a commencé sur Twitter, où quelques followers la prévienne de l’étrange ressemblance entre son travail et les vêtements provenant de Zara, Bershka & Stradivarius. Elle a donc par après publié sur son compte une photo comparant ses propres designs avec ceux d’Inditex: celle-ci fut partagée en masse.

Pas assez de Followers

Elle explique sur les réseaux sociaux qu’elle s’est ruiné à payer son avocat mais que Zara refuse complètement sa plainte en insistant sur le fait que ces dessins étaient « trop simples » et donc un travail non appropriable pour « une si petite artiste ». De quoi être clairement frustré donc!

‘I’m disheartened that they essentially replied with « it doesn’t matter, because we’re gigantic and you’re little, so next to no one knows we even copied this »‘ (Bassen pour le Daily Mail)

Quand les « grands » copient les « petits »

Malheureusement, elle n’est pas la seule. Suite à ce scandale, de nombreux artistes se sont eux aussi associé à sa plainte. Adam J. Kurtz, un designer partageant le même style d’illustrations que celui de Bassen, a créé un site web où l’ont peut voir tout le travail « volé » de ces créateurs face à cette grosse multinationale.

zara-art-theft
Chaque patch/pin original associé avec leur copie (par Inditex)

Je ne sais pas pourquoi et qu’est ce qui est passé par la tête des designers de Zara, car personne ne peut le nier: c’est très très très inspiré! En manque d’idées? Ils pensaient peut-être que ces designers étaient tellement petits qu’ils ne pouvaient pas faire valoir leurs droits? Eh bien non, ils se trompent.

Comment on peut les aider à se faire payer comme il se doit pour leur travail ? En montrant notre soutient; en retweetant, repostant leurs tweets & posts Instagram et en parlant autours de nous!

Des bisous,

gégé

6 Replies to “Zara accusé de plagiat par des designers indépendants”

  1. Coucou! Ce n’est malheureusement pas nouveau que les grands copient les petits et les petits n’ont pas l’argent pour faire valoir leur cause :/ Ce n’est pas que dans la mode, les stars comme Beyonce ou Lady Gaga copient sans vergogne des chorégraphies, des styles vestimentaires et font succès avec… 🙁 Tu as raison d’en parler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *