Zara lance une collection « Ungendered »

Zara vient de lancer une collection… pas comme les autres. Vous l’avez peut-être remarquée dans l’onglet TRF sur leur site, elle se nomme UNGENDERED: une panoplie de vêtements « sans genre ». Cependant, le concept à peine sorti ne convainc pas tout le monde et provoque de nombreux débats sur le web! Le choix de sortir une collection unisexe part sans doute d’une bonne intention, mais qu’est ce que cela veut vraiment dire? Les avis divergent.

Une gamme minimaliste

Avant de se lancer dans le débat et les différents désaccords partagés sur les réseaux sociaux, je vous laisse découvrir la collection. Elle est ici quasi-entière: elle comporte 10 pièces au total qui sont assez cheap (moins de 50€/pièce), les tailles se résumant au S, M & L. La marque n’a pas pris beaucoup de risque en visant le neutre et le confortable.

collection ZARA UNGENDERED
Sweat unisexe: 17,95€ – Jean unisexe: 39,95€
collection ZARA UNGENDERED
Sweat unisexe: 17,95€
collection ZARA UNGENDERED
Tee-shirt fluide unisexe: 15,95€
collection ZARA UNGENDERED
Tee-shirt unisexe: 12,95€
collection ZARA UNGENDERED
Jogging unisexe: 17,95€

Plutôt simpliste hein? Comme vous pouvez le voir, la Twittosphère s’est déjà approprié cette nouvelle problématique et les commentaires fusent:

« Zara a courageusement publié sa première ligne de vêtements Ungendered » c’est littéralement juste des vêtements conforts pour hommes

@evanrosskatz @elielcruz Est ce que @ZARA aura des jupes/robes/motifs floraux? ou tout simplement des vêtements « sans genre » que la gente masculine porte habituellement?

Je suis plutôt d’accord avec ce dernier avis. L’initiative d’avoir lancé une telle collection est plutôt bien essayée. Elle veut casser la conception des genres complètement séparés. Mais selon moi, son gros point faible est qu’elle reste trop simple et masculine.

Pourquoi ne pas créer des vêtements plus « efféminés » chez les hommes et d’autres simplement plus « masculins » dans la section femme? Pour moi, les tailles, les formes du corps feront toujours la différence, là où il n’y en a pas c’est dans la tête et dans sa façon de s’habiller, de se différencier des autres. Mes idées ne sont pas vraiment claires dans ma tête, en effet c’est un sujet sensible et compliqué! Mais j’ai trouvé un tweet qui a déjà su mettre en partie les mots sur mes pensées:

Eww! Cette collection « ungendered » de Zara est si ennuyeuse. Je préfère un placard plein de vêtements pour hommes ET femmes: fb.me/6WB5pQBYT

collection ZARA UNGENDERED
Bermuda molleton unisexe: 15,95€ – « ah! hummm wait what..?! »

Vous pouvez retrouver l’ensemble de la collection, ici, dans l’onglet TRF entre la section femme et homme. Qu’en pensez-vous? Plutôt Fail ou Good Job? N’hésitez pas à laisser un commentaire!

Des bisous

Gégé

 

9 Replies to “Zara lance une collection « Ungendered »”

  1. J’adore ce genre d’article qui traite un côté de la mode un peu polémique et où il y a un vrai débat ! Entièrement d’accord avec toi ! Je trouve presque que ca verse dans le misogyne où la femme est nié au profit de l’homme (même si j’imagine bien que ce n’était pas du tout l’idée de la marque). En fait : l’homme doit rester viril mais la femme à le droit d’assumer son côté homme. Peut-être que finalement c’est nier la part de féminité chez les hommes et c’est d’autant plus macho !
    1. Merci pour ton commentaire! J’ai adoré écrire cet article même s’il a un côté un peu casse-tête car c’est difficile d’émettre un avis clair et concis sur la chose… 🙂
      Et ton avis rejoins assez bien le mien! Bonne soirée!
  2. Je trouve ça assez bizarre. L’idée est intéressante mais c’est vrai que les pièces restent assez simples, peut être même trop simples. Je te rejoins complétement sur le dernier tweet, il est bien mieux d’avoir des vêtements pour homme et femme. D’autant plus, que la collection reste assez masculine, et les filles qui souhaitent porter ce genre de vêtements ne se gênent en général pas pour aller au rayon homme surtout quand il s’agit de simple pull et jogging, et du côté des hommes, ils retrouvent déjà la même chose dans leur rayon.
    L’initiative de Zara est tout de même intéressante et peut être ont ils souhaitaient commencer soft pour sortir plus tard quelque chose de plus « travaillé ».
  3. Je trouve cette collection fade et sans intérêt en fait… si encore on pouvait porter les pièces de l’un et l’autre mais là aussi c’est naïf… avec mon mètre 57 je vois pas comment on partagerait un jeans avec mon homme d’1m80… Je pense qu’ils ont fait le truc à la hâte histoire d’être pionnier du concept mais ça méritait peut-etre un peu plus de réflexion et de travail…
    1. Je te rejoins aussi, comme je le dis plus haut dans l’article, ils ont un système de taille assez…spécial: du S-M-L? Pour les deux genres? mhhhmh. (merci pour ton commentaire by the way! :))
  4. Pour le moment le côté androgyne c’est hyper tendance. Ma première constatation est que les mannequins femmes deviennent androgyne simplement par les restrictions/standards qui les poussent à devenir maigre, ainsi elles perdent les rondeurs qui font de la femme ce qu’elle est. C’est pour moi le commencement de l’unigenre. Le fait que la mode tende vers l’unigenre indique un véritable changement ou volonté de changement des mentalités de la société. La femme peut être un homme. On arrête de stéréotypé la femme dans sa robe, avec ses talons, son maquillage, etc. Cette tendance veut contrer les diktats du genre et il y a de part ce choix, une véritable intention d’égalité. L’indifférenciation des genres fascines depuis de nombreuses années déjà, le monde de l’art, il bascule les idées reçues, il perturbe par son inclassification, il intrigue, il évoque de nombreux mystère. Je suis pour cette allée vers l’androgyne qui a débuté depuis plusieurs années maintenant. La collection est simple? C’est le but, n’avoir pas de genre. Pour ceux qui ont plus de mal à comprendre, c’est selon moi, un peut comme le total look noir : c’est simple, mais c’est beau et mystérieux.
    Pour terminer, je dirais que si Chanel a permit la liberation de la femme (bouleversement des codes, on raccourcis les jupes, port du pantalon, byebye le corset, …) , Yves Saint Laurent leur a donné du pouvoir (port de costumes, tailleurs, pantalons,…) car il a permit l’émancipation de la femme. La mode veut émanciper la femme de la condition sociale du siècle/du temps auquel elle appartient.
    1. Je suis d’accord avec toi mais à quand « l’émancipation » vestimentaire de l’homme alors?! 🙂
      Je trouve que de ce point de vue là, on juge plus vite un mec qui s’habille « efféminé » (dans le sens commun) qu’une fille androgynes… Encore un sujet à mijoter! Merci pour ton commentaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.